Webinaires image and text

Webinaire

Les PME prêtes pour le cloud

Les enjeux du cloud computing pour les dirigeants d'entreprises« L’éventail des applications cloud est très large. Il y a un important potentiel de services pour les entreprises. Il existe beaucoup de services de base, des briques prêtes à l’emploi, qu’il est possible d’assembler pour imaginer de nouveaux services. Sans innovation le cloud a un avenir réduit. » Aymeric Libeau, Chief Cloud Officer Virtual Fanatic

Le cloud, un nouvel usage d’internet pour développer son activité

Le 19 mars dernier, Aymeric Libeau, Chief Cloud Officer de Virtual Fanatic, groupe Pentalog, a animé une conférence sur le cloud computing ou encore l’infonuagique, en duo avec Hélène Hemery, Chief Marketing Officer chez Virtual Fanatic, groupe Pentalog, dans le cadre des Rendez-vous de la Webschool à la Chambre de Commerce et d’Industrie d’Orléans. Le public, nombreux et attentif, est représentatif des entreprises françaises : une majorité de TPE/PME et des créateurs de start-up. Avides de conseils pratiques, ces trentenaires, quadra et quinqua assistent régulièrement aux conférences et ateliers de la Webschool pour tirer parti d’internet et développer leur entreprise grâce aux réseaux, à l’échelle régionale ou internationale.

Pour près d’un quart des petites entreprises, le cloud est déjà une réalité

Résultats d'un sondage sur le cloud, auprès des PME qui ont participé à la conférence de la Webschool du 19 mars 2013

Un sondage dans la salle est révélateur : 9 entreprises sur 10 ont entendu parler du cloud

Les avantages du cloud pour les PME par Aymeric Libeau et Hélène Hémery

Près d’un tiers des PME reconnaissent avoir besoin d’une solution cloud sûre et fiable, pour du stockage de fichiers, de l’hébergement de site web, des sauvegardes, des échanges de gros fichiers avec leurs clients ou partenaires.

Mais moins d’un quart de l’auditoire a franchi le pas de la migration cloud. Les interrogations sur la sécurité du cloud, la confidentialité, la protection des données dans le cloud expliquent leur réticence à migrer vers le cloud ou à utiliser des solutions américaines.

Quatre participants témoignent de leur pratique quotidienne du cloud

  • « Je suis sur une solution 100% mobile, mais en clientèle, si je n’ai pas le wifi, ni le 3G, je suis mort. »

Explication : pour ce participant, tout est dans le cloud : système, applications, documents, sans copie locale. Fréquemment en déplacement clientèle, il ne craint plus le vol de son matériel car il n’y a plus aucune donnée dans son ordinateur portable… mais il est totalement dépendant d’une couverture réseau haut-débit pour travailler.

  • Une autre personne explique : « J’utilise le cloud pour l’intranet de l’entreprise, c’est vraiment pas cher ».
  • Un architecte et un dirigeant de PME témoignent de leur usage intensif du partage de fichiers volumineux avec Dropbox.

« Le cloud computing. Tout le monde en parle… mais il n’est pas réservé qu’aux grandes entreprises. »

Ainsi commence Hélène Hémery, Chief Marketing Officer Pentalog. Le cloud computing peut être un véritable atout stratégique pour les petites entreprises. Aymeric Libeau enchaîne : « Le cloud c’est comme l’informatique des années 80. Tout le monde fait du cloud. » Puis il revient sur la définition wikipedia de l’infonuagique : un accès via le réseau, à la demande, et en libre service (je le fais moi-même), à des ressources informatiques partagées configurables (serveurs, logiciels…). Bref, au sein d’un nuage, nous avons un ensemble de services.

Un constat : le besoin croissant d’héberger des données est commun à toutes les entreprises

« Le chef d’entreprise est responsable du patrimoine numérique de l’entreprise. La valeur n’est pas sur les outils, mais sur les données informatiques. », Aymeric Libeau.

Les entreprises, quelle que soit leur taille, ont besoin d’héberger des données. C’est de plus en plus complexe : il faut choisir des serveurs, il faut des compétences techniques. Or le système d’information assure les fondements de l’entreprise et c’est aussi un véritable réservoir de croissance. Mais il faut aussi gérer la sécurité, l’adaptabilité… Les grandes entreprises ont de gros services informatiques pour cette raison.

Question du public : « Quelle est la différence entre des services d’hébergement et le cloud ? »

Réponse :« Dans le cloud, on a des services d’hébergement, mais l’hébergement n’est pas du cloud. Si je prends un serveur chez OVH, je n’ai pas de scalabilité, ni de répartition de charge automatique. Il y a de la sécurité dans les services d’hébergement, mais il n’y a pas toutes les valeurs du cloud. »

Commentaire du public : « Donc on peut dire que le cloud c’est de l’hébergement avec de la valeur ajoutée. » Pigé ! :)

A suivre… dans un prochain article :

  • Comment faire le bon choix quand les offres cloud sont floues ?
  • Concrètement, que peut-on faire avec le cloud ?
  • Avant de signer un contrat de services cloud, que faut-il vérifier ?
  • Le  cloud, c’est la mort des PC à terme ?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

*


*